Workshop Alternative histories from Central Africa, 3 July 2017 (French spoken)

Please note: Unfortunately, Professor Saïbou Issa and Professor Khalil Alio were both unable to make it to Leiden at the very last moment. The workshop continues as planned, with more time for discussion after the presentations bij Souleymane Abdoulaye Adoum and Marielle Debos.

Workshop: Les histoires alternatives de l’Afrique central ( Alternative histories from Central Africa )

Workshop (French spoken) on the occasion of the PhD defense of Abdoulaye Souleymane entitled ‘Communication and Violence in Chad : the case of Moyen-Chari and the Guera (1900-2010)’ (Communication et Violences au Tchad: Le cas du Moyen-Chari et du Guera (1900-2010)) on 4 July 2017 (11:15, Academy Building, Rapenburg 73, Leiden).

The work group poses the question who writes the history of Central Africa. History, after all, is written by the victors. How to deal with colonial archives? How to decolonize history writing and knowledge production of the Central African region? Speakers: Abdoulaye Souleymane, Khalil Alio (Université de N’Djaména), Saïbou Iisa (Université de Maroua) & Marielle Debos (Université Paris-Ouest Nanterre La Défense).

When & where: 3 July, 13:00-15:00 Conference room, Huizingagebouw, Doelensteeg 16, Leiden

RSVP: l.a.faber-jonker@hum.leidenuniv.nl


Groupe de travail: Les histoires alternatives de l’Afrique central ( Alternative histories from Central Africa )

L’histoire est écrit par les vainqueurs. Les archives nationales sont basé sur les documents de ceux qui sont au pouvoir. C’est une constat qui est fait par beaucoup des auteurs et qui est amplifié encore dans les débats récents qui se déroulent avec les discussions de la décolonisation de notre production de connaissance, surtout dans l’académie. Aussi dans l’académie donc cette question se répète. Ceux qui ont le pouvoir et l’argent pour écrire les livres et les publier écrivent l’histoire. C’est nécessaire de poser les questions suivantes:

  • Qui ont écrit l’histoire du Tchad ?
  • Où sont les archives sur la base de lesquelles ces histoires sont écrites ?
  • Quelle sont les écrites alternatives ?
  • Qu’est-ce qu-on peut apprendre de ces écrites alternatives ?

Pendant cette après-midi le lundi 3 juillet, nous essayons d’écouter les différents histoires avec académiques de l’Afrique central, de la France, et des Pays-Bas :

  1. Abdoulaye Souleymane (Université de Leyde) : qui ont écrit l’histoire du Tchad ?
  2. Khalil Alio (Université de N’Djaména / CRASH) : quelle pourrait être le rôle des biographies ?
  3. Saïbou Iisa (Université de Maroua) : comment on peut écrire l’histoire de non-vainqueur ?
  4. Marielle Debos (Université Paris-Ouest Nanterre La Défense) : quelle est la position de la France dans l’écriture de l’histoire de l’Afrique central ?

Quand et où : 3 juillet 2017, 13:00-15:00, Conference room, Huizinga building, Doelensteeg 16, Leiden

RSVP : l.a.faber-jonker@hum.leidenuniv.nl