Union Africaine : Un au revoir émouvant

– Deuhb Emmanuel Zyzou, 19 juillet 2017.

L’une des voix les plus singulières de l’Afrique n’assistera plus aux prochains sommets de l’Union Africaine. C’est avec grande émotion que la première présidente d’Afrique Ellen Johnson-Sirleaf fait un au revoir à ses pairs au sommet d’Addis-Abeba.

Venu au pouvoir dans un contexte socio-politique complexe de son pays le Libéria. Un pays qui porte encore des cendres d’instabilité, qui, en grande partie causées par le développement de la guérilla avec à sa tête Charles Taylor, puis la guerre civile s’en est suivit. En 1997 Charles Taylor prend le pouvoir et perd en 2003 sous la pression des rebelles et de la communauté internationale. Le Libéria est toujours considéré comme un Etat agité, avec à la clé des graves troubles, une instabilité grandissante. Un gouvernement de transition est mis en place. En 2006, Ellen Johnson-Sirleaf devient Présidente de la République, première femme élue présidente en Afrique en novembre 2005. Elle trouve ainsi un pays en ruine. Un pays à reconstruire, un pays à unir !

La brave femme a fait ce qu’elle pouvait pour maintenir son pays dans une stabilité peu connue. Un mandat, puis deux. Le dernier fut plus que douloureux, un fléau est né : la fièvre Ebola. Ellen Johnson a vu nombreux de ses concitoyens emportés par cette épidémie. Le Libéria et quelques pays touchés par cette épidémie ont été stigmatisés par le reste du monde pendant longtemps.

L’arrivée au pouvoir de madame Johnson-Sirleaf a donné de l’espoir aux nombreuses femmes du continent qui croupissent sous le poids de la tradition en étant reléguée au second rang dans la société. Cet espoir est aussi celui de la jeunesse. Une jeunesse qu’on ne pense pas à elle au-delà des élections. En effet, en Afrique très peu ou presque pas d’espace est laissé à la jeunesse pour la construction de son avenir. La question de deux mandats a toujours été au cœur des préoccupations de la jeunesse africaine… La désormais ex-Présidente du Libéria l’a bien comprise.

A la clôture du 29e sommet de l’Union Africaine qui s’est tenu du 3 au 4 juillet 2017 à Addis-Abeba sous le thème : «  Tirer pleinement les profits de la dividende en investissant dans la jeunesse » Ellen Johnson-Sirleaf après deux mandats « seulement » à la tête de son pays le Libéria a assisté à son dernier sommet de l’Union Africaine. Elle a fait son au revoir à une salle remplie des anti-deux mandats où parler de la limitation de mandat est un sujet tabou.  C’est à l’actuel Président en exercice de l’Union Africaine Alpha Condé, président guinéen de répondre : « Nous allons toujours vous dérouler des tapis rouges dans les jours à venir » sur les ondes de la radio France Internationale (RFI).