repression

 
 

Ma fuite au Congo : un devoir de mémoire

– Max-Landry Kassaï, 15 February 2017. Après un mois de prise de pouvoir par la Séléka le 23 mars 2013, notre vie commençait à être menacée. Les milices Séléka étaient devenues incontrôlées et agissaient brutalement à l’endroit des populations. Elles s’en prenaient sans cesse aux populationsRead More