Boukary Sangaré MA

Soutint en 2010 un mémoire de maîtrise en anthropologie à la Faculté de Lettres, Arts et Sciences Humaines (FLASH) de l’Université de Bamako. Son travail de recherche intitulé : « Peuls et mobilité dans le Hayré : l’espace social et la téléphonie mobile en question » a bénéficié de l’appui du programme de recherche sur la téléphonie mobile et la mobilité sociale en Afrique (Mobile Africa Revisited) du Centre d’Etudes Africaines (ASC) de Leiden.

De 2009 à 2013, il participa à plusieurs études et évaluations au sein des organisations de recherche et de la société civile au Mali (ARGA-Mali, IRPAD-Afrique et ODHD/ LCP) sur des thématiques diverses et variées: la gouvernance politique, la gouvernance sécuritaire, la gestion des conflits, la sécurité alimentaire, la pauvreté, le genre, les inégalités sociales, le foncier agricole, l’accès aux services sociaux de base, etc. Il prît part à plusieurs colloques et conférences  à l’échelle nationale, régionale et internationale où il eut à présenter les résultats de ses recherches sur divers thèmes comme : Peuls et téléphonie mobile dans le Hayré, Communication en temps de conflit dans le Hayré, Réseaux sociaux et communication en temps de conflit au Mali, rébellion et djihadisme dans le Hayré etc.

Admis à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) courant l’année universitaire 2012-2013, Boukary a soutenu son mémoire de Master 2 recherche en Sociologie sur « Conflit au nord du Mali et dynamiques sociales chez les peuls du Hayré » avec mention très bien (major de la promotion 2012-2013). Dans le cadre de ses études au Sénégal, il est rattaché au Laboratoire de Recherche sur les Transformations Economiques et Sociales (LARTES-IFAN) où il participe également à plusieurs activités de recherche. Boukary est affilié et a bénéficié le soutien technique et financier du programme de recherche sur les conflits et les médias sociaux en Afrique, « Connecting Africa in Times of Duress » de Leiden University (Pays-Bas), pour la réalisation de son travail de recherche du master en Sociologie.

Actuellement, Boukary Sangaré est admis en thèse de doctorat en cotutelle au Graduate School of Humanities à Leiden University (Pays-Bas), dans le cadre du Programme Connecting in Times of Duress, sous la direction de Prof. dr. Mirjam De Bruijn et à l’Ecole doctorale Etudes sur l’Homme et la Société de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (ETHOS UCAD) au Sénégal sous la co-supervision du Prof. Abdou Salam Fall.  Son projet provisoire de  recherche s’intitule : « Les Peuls du nord Mali face aux crises « Sahéliennes » : Entre protectionnisme, conflictualités internes et radicalisation ».


CTD publications by Boukary Sangaré:

Articles:

  • Sangaré, B., M. E. de Bruijn, A. Amadou & E. Lewa Doksala (2016), ‘Mobile pastoralists in Central and West Africa: between conflict, mobile telephony and (im)mobility’, Rev. Sci. Tech. Off. Int. Epiz. 35:2, 649-657.
  • Sangaré, B., M. E. de Bruijn & L. Pelckmans (2015), ‘Communicating war in Mali, 2012: On-offline networked political agency in times of conflict’, Journal of African Media Studies 7(2): 109-128.

Papers:

  • Sangaré, B., ‘Les Peuls et la crise au Centre du Mali: Entre adaptation et mutations sociales’, CTD conference, N’Djaména, 25-28 October 2017.
  • Sangaré, B. & Adamou Amadou, ‘L’identité nouvelle dans les communautés pastorales à travers les nouveaux medias et l’exposition aux conflits: les exemples des sociétés nomades du Gourma-Nord Mali et les refugies Mbororo a l’Est du Cameroun’. Paper together with Adamou Amadou at ECAS (European Conference on African Studies) 8-10 July 2015.
  • Sangaré, B., ‘Réseaux sociaux et communication en temps de crises au Mali : l’exemple des groupes de discussion sur facebook’, ECAS 2013.